Leadership en sécurité

Qu’est-ce que le leadership en sécurité ?

4 minutes
Qu’est-ce que le leadership en sécurité ? Qu’est-ce que le leadership en sécurité ?

Définition : Le leadership en sécurité, c’est la capacité à mobiliser sur les enjeux de sécurité et à influencer les comportements pour qu’ils deviennent plus sûrs.

 

Manager vs leader : une transformation managériale

Les fonctions historiques du manager consistent à planifier, réaliser, contrôler et réagir, le célèbre PDCA - Plan, Do, Check, Act – des écoles de management. Mais les entreprises ont, assez récemment, entrepris une transformation managériale : le rôle du manager va alors bien au-delà, il devient facilitateur, « coach »…  

Les entreprises attendent alors des managers-leaders de l’écoute, de la bienveillance, une capacité d’arbitrage, l’incarnation des valeurs de l’entreprise…

 

Leadership en sécurité et leadership, même combat ?

Oui ! Le leadership en sécurité n’est qu’une composante du leadership global. Les entreprises, dans le cadre de leur récente transformation managériale, ont établi une sorte de « charte du leader », de « manifeste » qui indique clairement ce qu’elles attendent de leurs managers-leaders, ce qu’ils doivent incarner.  

Et les compétences attendues des leaders vont bien au-delà du seul champ de la sécurité, car l’époque du « safety first » est révolue. Les entreprises ont bien conscience de devoir gérer la sécurité parmi d’autres enjeux. Comme l’évoque René Amalberti, directeur de la Foncsi, « On peut mourir de bien d’autres choses que d’un accident dans une entreprise. On peut mourir parce qu’on n’a plus de client, parce que la qualité de ce qu’on propose est détériorée, parce qu’on n’a pas investi dans la recherche, parce qu’on a des dettes »…  

Mais comme pour travailler sur les fondamentaux d’une organisation, la sécurité est une excellente porte d’entrée pour faire évoluer son leadership. Car la sécurité est un des enjeux les plus consensuels et mobilisateurs de l’entreprise.

Leadership managérial et implication de tous, les clés d’une culture de sécurité performante

Il existe 4 grands types de culture de sécurité, le graal étant la culture dite intégrée qui vise un haut niveau de sécurité et « embarque » chacun dans la sécurité, à tous les niveaux, d’une organisation. Elle requiert :

  • Un engagement de la direction, visible à travers les discours mais aussi les décisions, le style managérial et les formes de présence sur le terrain,
  • Un fort leadership managérial où chaque manager valorise auprès de son équipe l’importance de la politique de sécurité, fait remonter les difficultés de sa mise en œuvre, les situations dangereuses et les suggestions d’amélioration,
  • L’implication des salariés, qui se joue dans la mise en œuvre de leur professionnalisme au quotidien : respect des règles applicables, alerte sur celles qui ne le seraient pas, attitude interrogative et vigilance partagée…

Les types de culture de sécurité - crédit : BPgraphisme - ©Icsi Les types de culture de sécurité - crédit : BPgraphisme - ©Icsi

La culture de sécurité managériale nécessite également un fort engagement des managers... mais il est d’une autre nature, qui correspond à un modèle « plus à l’ancienne », prônant le prescriptif plutôt que le participatif, n’encourageant pas vraiment le dialogue ou la co-construction…

Un leadership centré sur l’humain

Rien n’influence plus les comportements des salariés que le propre comportement des managers. En effet, « s’ils questionnent sans arrêt la production, le rendement, ils indiquent alors que ces facteurs priment sur la sécurité. S’ils sont concernés par la sécurité, recueillent les problèmes, surveillent et mesurent la sécurité, ils donnent un signal fort sur son importance. » explique Andrew Hopkins, sociologue, professeur émérite à l'Université nationale d'Australie.  

De plus ce sont également les managers qui, par leur position dans l'organisation, ont le plus la capacité d’agir sur les différentes dimensions des facteurs organisationnels et humains : situations de travail, les collectifs, les processus organisationnels... et par là-même de favoriser des comportements plus sûrs.

 

Les facteurs organisationnels et humains de la sécurté industrielle - crédit : BPgraphisme - ©IcsiLes facteurs organisationnels et humains de la sécurté industrielle - crédit : BPgraphisme - ©Icsi

 

3 axes pour développer son leadership en sécurité

Ce que vous faites au quotidien :

  • Quelle est votre vision de la sécurité ? Comment la partagez-vous ?
  • Quel est votre propre comportement sur le terrain, montrez-vous l’exemple ?
  • Dans vos arbitrages et décisions, la sécurité a-t-elle une place objective ?

Le type de dialogue que vous instaurez :

  • Ecoutez-vous les remontées d’information, les questions, les doutes ?
  • Etes-vous présent sur le terrain pour « palper » la réalité du travail ?
  • Comment réagissez-vous à un écart ? Favorisez-vous la reconnaissance des bonnes pratiques observées ?

Les moyens, techniques ou organisationnels, que vous donnez à la sécurité :

  • Mettez-vous à disposition les matériels ou ressources nécessaires ?  
  • Les règles sont-elles claires, adaptées au terrain et pas trop nombreuses ?

There are only two ways to influence human behavior: you can manipulate it or you can inspire it.

Simon Sinek

Formation e-learning - Développer le leadership en sécurité de vos managers

Pour l'ensemble de la ligne hiérarchique : du comité de direction aux managers de proximité. Comprendre les leviers du manager-leader pour engager un changement de posture managériale et incarner la sécurité.

Développer le leadership en sécurité de vos managers

 

Articles sur le même thème