Comprendre

Porter le regard sur les risques les plus importants

Porter le regard sur les risques les plus importants Porter le regard sur les risques les plus importants

Echanges avec nos membres et interventions sur le terrain nous ont conduit à une conviction : il nous faut un nouveau regard sur nos stratégies de maîtrise des risques ! Il faut porter le regard sur les risques les plus importants : les risques d’accidents graves, mortels et technologiques majeurs.

 

Porter son regard sur les risques les plus importants : un axe stratégique de prévention

L’organisation est confrontée à plusieurs types de risques :

  • les accidents du travail relativement bénins, en grande partie décrits par le taux de fréquence (Tf)
  • les accidents graves ou mortels,
  • ou encore les accidents technologiques majeurs.

Ce sont les deux dernières catégories qui menacent le plus l’organisation. Elles peuvent en effet affecter les salariés, les installations, la population ou l’environnement. Il est donc essentiel de faire de la prévention des accidents graves, mortels et technologiques majeurs, un axe stratégique de la prévention.

 


Parole d'expert

Selon le professeur Marcel Simard, sociologue et ancien professeur à l’Université de Montréal (Canada), les entreprises championnes en matière de HSE privilégient les risques majeurs dans leurs politiques de prévention pour 3 raisons :

  • rester cohérent avec le fait qu’elles annoncent traiter la sécurité comme une valeur fondamentale ; un accident majeur pouvant causer d’énormes dommages en terme de vies humaines, mais aussi de crédibilité et d’impact financier pour l’entreprise
  • motiver tous les groupes de l’organisation à travailler vers un même but consensuel : les accidents majeurs sont jugés inacceptables
  • initier une stratégie pour atteindre le zéro accident grave ou zéro accident majeur.

 

 

Le taux de fréquence ne permet pas de mesurer l’état de préparation d’une organisation aux accidents mortels et majeurs

 

Bien souvent dans les entreprises, la sécurité est pilotée au travers d’un indicateur : le fameux Tf ou taux de fréquence. Or, un indicateur comme le taux de fréquence ne renseigne en rien sur la maîtrise des risques majeurs. Celui-ci reflète essentiellement ce qui est déjà arrivé, et donc en très grande majorité les accidents bénins.

Cette stratégie est liée à une mauvaise interprétation de la pyramide de Bird, qui laisserait penser que réduire les accidents bénins permettrait aussi, par effet de proportionnalité, de réduire les accidents mortels et technologiques majeurs. Pas si sûr…

Porter son regard sur l’essentiel, c’est ici dénicher et analyser les évènements à haut potentiel de gravité, c’est-à-dire les évènements bénins qui auraient pu conduire, dans des circonstances légèrement différentes, à des évènements graves. C’est le modèle du « diamant de la prévention », un trésor d’information pour les entreprises.

 

Le diamant de la prévention - Crédit : BPgraphisme - ©IcsiLe diamant de la prévention - Crédit : BPgraphisme - ©Icsi

 

Le diamant de la prévention incite à réfléchir aux évènements en apparence bénins, mais qui comportent un haut potentiel de gravité. Autrement dit, dans des circonstances légèrement différentes, ils auraient donner lieu à des accidents graves.
Identifier et traiter les évènements à haut potentiels de gravité doit ainsi devenir un point fort des politiques de prévention.

 

Il faut identifier les causes profondes des évènements indésirables

Une fois que l’on a décelé les évènements à haut potentiel de gravité, il faut bien entendu les analyser pour comprendre les mécanismes qui ont conduit à ces situations. Et bien souvent, on a tendance à s’intéresser au comportement des opérateurs et à chercher si une erreur a été commise.
Mais attention, l’erreur humaine est une conséquence et non pas une cause ! Derrière l’erreur, se cachent souvent une série de causes plus profondes, techniques et organisationnelles… Alors quelle est la part des contributions individuelles et organisationnelles dans les évènements indésirables ?

 

 


Témoignage illustré

Le site de Chimex Mourenx livre un témoignage poignant sur la manière dont ils ont réorienté leurs regards sur la prévention des risques les plus important. Un témoignage en texte et en images !

Voir l'infographie