18 Février 2022

Risques industriels et territoires : comment améliorer l'alerte aux populations et la participation citoyenne ?

Risques industriels et territoires : comment améliorer l'alerte aux populations et la participation citoyenne ? Risques industriels et territoires : comment améliorer l'alerte aux populations et la participation citoyenne ?

Edito

Septembre 2019, un incendie se déroulait à l’usine Lubrizol de Rouen et bouleversait les populations aux alentours. Une étude a été réalisée par Eric Daudet, enseignant chercheur à l’Université de Rouen, sur le vécu de la journée du 26 septembre 2019 par les rouennais, et il ressort que :

  • 70% de la population savait déjà qu’un accident industriel s’était produit quand la sirène a retenti… L’alerte officielle est donc arrivée bien tardivement par rapport à la rapidité d’information des citoyens (bouche-à-oreille, réseaux sociaux)… Mais la sirène n'a pas été inutile puisque c’est elle qui, dans l'esprit des gens, a officialisé la crise.
  • 30% de la population a pris son véhicule personnel et a fui la métropole alors même que la consigne était de rester chez soi, d'éviter de prendre son véhicule pour ne pas encombrer les routes et ne pas s'exposer à un risque toxique.

Les accidents industriels récents mettent en lumière des dysfonctionnements dans la communication de crise, la coordination et l'information des parties prenantes, mais aussi une certaine défiance des citoyens envers les industries à risque et les pouvoirs publics. Malgré des décennies d’expertise en matière de gestion de crise, une multitude de plans - plan d'opération interne, plan particulier d'intervention, plans communaux de sauvegarde… - il y a encore une grande voie de progrès dans l’accompagnement des populations.

Pourquoi, en 2021, alerte et communication ne passent-elles pas auprès des citoyens ? Comment rendre la chaîne de gestion de crise plus efficace et les comportements des populations plus sûrs ? Découvrez des pistes de réflexion et des exemples pratiques issus des échanges des tables rondes « Alerte des populations et gestion de crise » et « Comment favoriser la participation citoyenne ? » co-organisées par la Métropole Rouen Normandie et l’Icsi lors du Forum de la résilience en octobre 2021.

 

 

 

 

 

 

 

 | PARTIE 1 : Des pistes pour repenser l'alerte des populations et la gestion de crise |

 

 

 

 

 

#1_Comment être résilient face aux risques ? Recommandations de la mission Fred Courant

Fred Courant, co-animateur de la mythique émission C’est pas sorcier, a également présidé la mission sur « la transparence, l’information et la participation de tous à la gestion des risques majeurs, technologiques ou naturels » confiée par Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique. Zoom sur les propositions concrètes portées par la mission.

Lire l'article

 

#2 FR-ALERT, le futur dispositif d’alerte en France et les défis à relever

Une nouvelle plateforme d'alerte des populations – FR-ALERT – sera mise en place en juin 2022, ajoutant aux traditionnelles sirènes deux nouvelles technologies : des SMS géolocalisés (LB-SMS) et la diffusion cellulaire (CB). Comment ça marche ? Quels défis attendent FR-ALERT ?

Lire l'article

 

 

 

 

#3 Gestion de crise : l’indispensable redistribution des rôles

Industriels, Etat, collectivités, secours… qui fait quoi dans la gestion de crise ? Qui intervient, qui communique ? Et quelle place pour les réseaux sociaux ? Les récents accidents ont montré des limites dans la coordination des acteurs, partons explorer de nouvelles stratégies…

Lire l'article

 

#4 Quels facteurs influencent l’engagement et les comportements sécurité des populations ?

Avec Isabelle Richard, docteur en psychologie de l’environnement et fondatrice du bureau de recherche Environnons, partons explorer les logiques comportementales face aux risques : éveil émotionnel, capacité à faire face, modèle de changement des comportements…

Lire l'article

 

 

 

 

 

 

| PARTIE 2 : Comment améliorer la participation citoyenne ? |

 

 

 

 

 

#5. Participation citoyenne sur les risques industriels en France : panorama des dispositifs, limites et défis

Aujourd’hui, plusieurs dispositifs formalisés existent pour favoriser la participation des citoyens aux processus de décision sur les risques industriels : enquêtes publiques, structures locales de concertation, SPPPI… ainsi que des espaces d’échange qui échappent au cadre réglementaire. Tour d’horizon de la participation citoyenne en France sur les risques industriels avec Cédric Bourillet, directeur général de la prévention des risques, Ministère de l’Ecologie.

Lire l'article

 

#6. Comment améliorer la participation citoyenne sur les risques industriels ? Initiatives de Feyzin à Rouen

Intéresser les citoyens au risque industriel, encourager le dialogue avec les industriels et les autorités, n’est pas si facile. Un sujet complexe, des instances officielles pas toujours adaptées… Pourtant c’est une dimension essentielle pour construire une culture de sécurité partagée à l’échelle d’un territoire. La « conférence riveraine » de Feyzin est un exemple de dispositif de participation qui a fait ses preuves ; comment la Métropole Rouen Normandie peut-elle s’en inspirer ?

Lire l'article

 

#7. Métropole Rouen Normandie : l’enjeu de retrouver des espaces de dialogue apaisé après Lubrizol

L’accident de 2019 sur le site de Lubrizol a brutalement réactivé la conscience du risque et la nécessité de mieux associer la population. Depuis, des actions ont été engagées, mais le sujet des risques industriels est sensible et complexe. Il reste beaucoup à faire pour que se retissent un dialogue et une confiance entre citoyens, entreprises à risques et autorités. Zoom sur les initiatives en cours et les discussions, animées, sur la Métropole Rouen Normandie.

Lire l'article

 

 

#8. « Les comportements en temps de crise dépendent de la lente construction des liens en temps de paix »

Tribune d’Ivan Boissières parue dans le supplément « Forum de la résilience » du quotidien Le Monde, le 4 octobre 2021.

Lire l'article