L'essentiel de la conférence, par Dounia Tazi

Quels sont les principaux messages à retenir pour faire évoluer sa culture de sécurité ?



Faire évoluer une culture de sécurité est un processus de changement, qui ne peut se réduire à une volonté isolée d'une Direction, d'un service. Il s'agit au contraire d'une dynamique à construire collectivement, comme en témoigne David Autissier, de sortir d'une vision déterministe de la sécurité et de co-construire le changement par les managers et les salariés.

Mais l'implication collective ne se décrète pas, elle se travaille. D'abord par un changement de postures et pratiques managériales. Isaac Getz encourage à passer d'un management historiquement prescriptif - qui organise et contrôle - à un management participatif et engageant - qui est au service de son équipe. Robert Vincent Joule complète par la nécessité de considérer les acteurs de terrain comme des partenaires décideurs et non plus comme de simples récepteurs du changement.

Impliquer réellement les collaborateurs demande de dépasser le mode incantatoire et de démontrer la possibilité et la volonté d'impliquer. Comment ? Par exemple en s'intéressant à l'activité réelle des salariés, en créant des espaces de dialogue tels qu'évoqués par Florence Osty, en faisant participer les collaborateurs aux décisions qui les concernent...
 
Enfin, la reconnaissance du travail collectif constitue un facteur clé de succès de la démarche d'évolution de la culture de sécurité. Et pas seulement sur les résultats mais aussi et surtout sur le chemin parcouru ensemble. « Ce principe de management peut s'appliquer au-delà des aspects de sécurité. Intégré dans une dynamique métier, il participe d'un management plus engageant et valorisant pour les équipes » conclut Camille Brunel, membre du pôle Expertise & Accompagnement.


Concrètement, comment ça se passe sur le terrain ?




Les entreprises membres de l'Icsi partagent l'idée que faire évoluer une culture de sécurité ne se résume pas à un plan d'actions sécurité, introduit Dounia Tazi, responsable du pôle Expertise & Accompagnement. Mais la traduction terrain se limite encore trop souvent à des outils. S'ils sont mieux déployés qu'avant, ils n'engendrent pas encore de changement profond et pérenne des façons de faire.

L'Icsi s'est alors emparé de cette problématique et, après 2 années de travail, d'échanges avec ses membres et des scientifiques, a mis au point une démarche globale, en 5 étapes, d'évolution de la culture de sécurité. Sa finalité : pérenniser les nouvelles pratiques et ancrer durablement les valeurs culture de sécurité.




Dounia Tazi
Responsable du pôle expertise et accompagnement de l'Icsi