Actualité

» Retour à la liste

Visions internationales de la culture de sécurité

le 1 mars 2016

A l’heure où l’un des grands projets de l’Icsi est de formaliser et de partager sa vision singulière de la culture de sécurité (cf. Nos grands projets 2016 : interview d’Ivan Boissières), nous vous invitons à (re)découvrir les interventions issues de la Conférence annuelle sur les facteurs humains et organisationnels de la sécurité de 2012, intitulée « Visions internationales de la culture de sécurité ».

 

En 2012, à l’occasion de sa conférence annuelle sur les facteurs humains et organisationnels de la sécurité industrielle, l’Icsi avait proposé des exposés académiques et des témoignages issus de l’industrie sur le thème « Visions internationales de la culture de sécurité ». Il existe, en effet, au niveau international, diverses approches de la culture de sécurité. De ce constat, un certain nombre de ces thématiques avaient fait l’objet de la  conférence :

- Dans quelle mesure la notion de culture de sécurité est-elle réellement partagée ?

- Qu'est-ce qui influence le plus les comportements de sécurité dans une organisation : la culture nationale ou la culture organisationnelle ?

- Existe-t-il des caractéristiques universelles de la sécurité ? Quelles sont les différences de culture de sécurité dans les différents pays du monde ?

 

La conférence en quelques mots


La première partie de la conférence était consacrée à la mise en lumières de points de vue institutionnels, industriels et scientifiques  sur l’influence des cultures nationales sur la culture de sécurité. Vous y retrouverez notamment l’intervention de Mathilde Bourrier, professeur de sociologie à l’Université de Genève, consacrée au débat « culture nationale vs culture organisationnelle ».  Jean-François Trogrlic, Directeur de l’Organisation Internationale du Travail en France, reviendra sur les notions de sécurité, de dialogue social et de prévention dans les entreprises multinationales.

 

Chez les industriels, certains grands accidents comme Tchernobyl, ont marqué le début d’une prise de conscience de l’importance  de la culture de sécurité dans la prévention des risques majeurs. La notion de culture de sécurité a été intégrée progressivement au cœur du management des risques et dans les règlements internationaux. Pour des multinationales regroupant souvent des activités diverses et des implantations dans de nombreux pays, la nécessité a été de mettre en place un socle, une politique commune en matière de culture de sécurité. Pour autant, des domaines de liberté ont été laissés aux entités pour prendre en compte les cultures locales. Plusieurs exemples de mise en œuvre ont été exposés lors de la conférence.

 

Un « regard croisé » sur les cultures de sécurité japonaises et chilienne et une table ronde approfondissent le débat.

 

La « doctrine » Icsi en cours de formalisation


Des débats scientifiques et de son expérience terrain, l'Icsi s'est forgé ses propres convictions en matière de culture de sécurité. Un Cahier de la sécurité industrielle sera proposé ainsi que la conférence annuelle de 2017.


Voir la conférence : Visionsinternationales de la sécurité