Actualité

» Retour à la liste

Une nouvelle publication sur l'exploitation des systèmes techniques à risques majeurs

le 5 mars 2020

Résultat des réflexions du groupe d’échange de l’Icsi « Culture de sécurité et sécurité des systèmes techniques », ce nouveau Cahier de la sécurité industrielle se focalise sur la prévention des risques majeurs.  Interview de Dounia Tazi, directrice des opérations de l’Icsi et coordinatrice du groupe d’échange.



Pourquoi ce sujet ?


DT. La maîtrise des systèmes techniques correspond à un besoin vital des entreprises concernées par des risques d’accidents technologiques. C’est pourquoi, l’Icsi travaille depuis quelques années sur la prévention de accidents graves, mortels et technologiques majeurs, et notre groupe d’échange s’inscrit dans ce cadre-là. Nous avons d’ailleurs contribué à la création de plusieurs ressources ( témoignages et vidéos) qui ont été diffusées cette année sur le blog de l’Icsi dédié à cette thématique.

 

 

Le groupe d’échange a rapidement choisi de se concentrer sur le nécessaire développement d’une conscience partagée des risques majeurs, pouvez-vous nous en dire plus ?


DT. Les différents acteurs d’une organisation n’ont ni les mêmes priorités ni la même conscience du risque. Chacun gère ses préoccupations, qui sont souvent très éloignées du risque majeur. Il y a de nombreuses raisons à cela : la robustesse des conceptions ou la rareté des accidents graves ont tendance à faire oublier le risque. Le groupe a conclu qu’il était nécessaire et prioritaire de construire une conscience partagée des risques majeurs par tous les acteurs d’une organisation, du comité de direction à l’équipe opérationnelle.

 

 

Quelles pistes préconisez-vous pour y arriver ?


DT. Nous avons dégagé 3 axes de réflexion : placer les risques majeurs au cœur du pilotage des processus, favoriser l’appropriation des risques majeurs par les équipes opérationnelles, mettre en place des moments clés d’animation sur les risques majeurs. Pour chacun de ces trois axes, nous avons formulé des recommandations et recueilli de nombreuses bonnes pratiques. Il nous paraissait essentiel d’écrire un cahier accessible, orienté recueil de bonnes idées.

 

 

Ce cahier a été présenté en avant-première lors d’un café-rencontre à Paris le 5 mars 2020, les travaux du groupe d’échange sont-ils terminés ?


DT. Oui et non. Présenter notre cahier lors du café-rencontre a été un moment important de concrétisation de notre travail. Mais les efforts se poursuivent par la création de kits d’animation pouvant être utilisés à l’occasion de moments sécurité dans les entreprises. Concrètement, nous avons créé un lot de vidéos présentant des pistes pour prévenir les risques majeurs.  Chaque vidéo est destinée à un public différent : les équipes opérationnelles, les managers de proximité et les membres de comités de direction. Chacune des vidéos sera accompagnée d’un kit animateur. Les participants du café-rencontre vont nous aider à tester ces kits d’animation avant leur libre diffusion sur le site internet de l’Icsi.

 


Le mot de la fin ?


DT. Je remercie chaleureusement tous les participants du groupe d’échange sans lesquels tout ce travail n’aurait pas été possible. C’est l’engagement de nos adhérents et la richesse des échanges que nous entretenons qui permettent à l’Icsi de diffuser largement ce type de documents gratuitement.

 

 

Télécharger le cahier

>> Exploitation des systèmes techniques à risques majeurs et culture de sécurité