Actualité

» Retour à la liste

Risk engineering devient "Safety engineering and management"

le 28 août 2015

Après huit années d’existence et à l’occasion du renouvellement de l’habilitation par la Conférence des Grandes Ecoles pour 6 années - durée maximale d’une telle habilitation - le mastère « Risk engineering » fait peau neuve et s’intitule désormais « Safety engineering and management ». Ce mastère, co-accrédité par l’Insa Toulouse et l’INP Ensiacet, est développé en étroite collaboration avec l’Icsi.

 

La nouvelle appellation du mastère « Safety engineering and management » traduit une évolution des contenus de cette formation internationale, dont les cours sont intégralement dispensés en anglais. L’objectif initial reste le même : former des ingénieurs aptes à concevoir des systèmes technologiques sûrs : centrales nucléaires, plateformes pétrolières, avions, trains, etc. La nouveauté vise à intégrer les moyens d’analyse des risques et de prévention des accidents aux systèmes de management et aux processus de décision pour prendre en compte les diverses exigences (sociétales mais aussi économiques et légales).

 

Les cours ont été réorganisé en 9 modules  de 40h chacun. Ils sont intitulés : « Qualitative approach for safety », « Quantitative approach for safety », « Safety management », « Human, organizational and social factors of safety », « Designing for safety », « Toxic risks for humans and environment », « Process safety », « Structural safety », et  « Functional safety ». La formation fait intervenir 50% de professionnels.

 

Cette formation accueillera fin septembre des étudiants de nombreux pays (Espagne, France, Inde, Gabon, Liban, Macédoine, Tunisie, etc.) étendant ainsi la diversité des origines des étudiants déjà reçus incluant Bahreïn, Bolivie, Brésil, Chine, Côte d’Ivoire, Egypte, France, Grande-Bretagne, Japon, Madagascar, Maroc, Mexique, Nigéria, Ouganda, Pakistan.

 

> En savoir plus sur le mastère Safety engineering and management (en anglais)