Actualité

» Retour à la liste

Pourquoi engager une démarche de concertation ?

le 20 octobre 2016

Le 12 octobre dernier à Saint-Malo, dans le cadre de l’atelier « Risques et société : métiers et public » du congrès Lambda Mu, Caroline Kamaté, responsable de programme, présentait une synthèse des travaux Icsi et Foncsi sur le thème de « La participation citoyenne au débat sur les risques industriels : quelques pistes de réflexions ».


Dans tous les domaines de la vie publique, la démocratie participative est en plein essor et le sujet des risques liés à la présence de l’industrie sur les territoires n’est pas en reste. Mais la mobilisation reste fragile… Les freins sont réels. Pour le public, le « risque industriel » est une dimension abstraite qui ne pèse parfois pas bien lourd  dans la balance face aux préoccupations socio-économiques... Le lien avec l’usine va plutôt se concentrer sur des préoccupations quotidiennes : la qualité de vie, la santé, la pollution, les nuisances, la valeur du patrimoine… Pour les industriels, il peut exister des réticences à s’ouvrir en lien avec les potentielles peurs, méconnaissances et revendications riveraines.

 

Qu’apporte une démarche de concertation ?


« Entamer une démarche participative en premier lieu lutte contre les idées reçues que les différents acteurs (industriels, riverains, élus, associations, etc.) ont les uns envers les autres. » explique Caroline Kamaté. « Cela favorise l’instauration d’une relation apaisée sans nier les différences de position voire les conflits entre acteurs : industriels et citoyens se connaissent mieux et co-construisent autour de certains projets concrets. Chacun est ainsi acteur de son territoire, une relation gagnant-gagnant peut s’installer par le dialogue et une meilleure compréhension mutuelle».

 

Et comment faire ?

 

Au fil des années, les travaux de recherche de l’Icsi et de la Foncsi ont permis d’élaborer certaines pistes opérationnelles et bonnes pratiques, mais ont aussi identifié des pièges à éviter lorsque l’on lance un projet de participation citoyenne. Une synthèse est présentée dans le Cahier de la sécurité industrielle intitulé « Participation citoyenne et risques industriels : quelques pistes pour engager une démarche ».

>> Lire le cahier

 

Pour en savoir plus :

L’Icsi et la Foncsi vous invitent à la conférence « Industries à risque et territoire : information et participation du public » le 13 décembre 2016, de 14h à 18h dans le Petit Amphi de Science Po (Lyon, 7e arr.) 

>> Informations et inscriptions