Actualité

» Retour à la liste

Nouveau Gec « Culture de sécurité et sécurité des procédés »

le 5 janvier 2017

Un nouveau groupe d’échange (Gec) a été lancé le 16 novembre dernier sur le thème de la culture de sécurité et la sécurité des procédés. Il regroupe des industriels, des représentants syndicaux et des autorités de contrôle.



La sécurité des procédés de fabrication est un axe prioritaire dans la prévention des risques majeurs. Il s’agit d’identifier et de maîtriser les principaux dangers d’une installation industrielle et de ses processus de fabrication (explosions, incendies, combustions, fuites, etc.).

 

 

L’équipe opérationnelle en première ligne  

Pour le groupe d’échange, la conscience et la vigilance partagée des risques par tous les acteurs de l’organisation est un axe important de prévention. Cependant, c’est l’équipe opérationnelle qui est en première ligne.

 

« Un groupe d’experts piloté par l’Icsi a constaté qu’il pouvait exister dans certains cas sur le terrain un effet de banalisation ou de perte de conscience du risque majeur au niveau des équipes opérationnelles » explique Dounia Tazi, co-animatrice du Gec et responsable de l’équipe expertise et accompagnement à l’Icsi.

 

Le Gec va réfléchir aux conditions nécessaires pour générer une conscience partagée des risques au sein de de l'équipe opérationnelle (opérateurs, managers de proximité, maintenance, etc.) dans son environnement spécifique, pour mener les actions nécessaires à la maîtrise des risques.

 

Des opérateurs seront régulièrement invités en tant que témoins pour enrichir les réflexions du groupe d’échange, ainsi que des représentants syndicaux et membres de CHSCT. Des rencontres sur site avec des opérateurs seront mises en place, ainsi que des terrains d’expérimentation.


Pour quelles finalités ?

Le Gec va ainsi s’attacher à présenter un état des pratiques de maîtrise de sécurité des procédés ainsi que des axes d’amélioration. Il se réunira pendant deux ans et délivrera ses conclusions à l’issue de ses travaux sous forme de publication.


Composition du Gec

Ce groupe d’échange sera piloté par Gilbert Casamatta, président de l’IRT Saint Exupéry, Dounia Tazi, responsable du pôle expertise et accompagnement de l’Icsi, et Jean Michel Pesteil, bénévole à l’Icsi et retraité du secteur nucléaire.

 

Il sera composé de nombreux représentants industriels (membres d’équipes opérationnelles, managers intermédiaires, représentants de politiques culture de sécurité), de spécialistes de la sécurité des procédés, de représentants syndicaux, d’autorités de contrôle, de membres de l’Icsi et autres instituts spécialisés comme l’Ineris ou l’IRSN.

 

En savoir plus

 

>> Qu’est-ce qu’un groupe d’échange ?