Actualité

» Retour à la liste

La démarche culture de sécurité chez RTE : interview

le 27 février 2017

Olivier Frachon, directeur du département Prévention et Santé au Travail, présente la démarche culture de sécurité engagée depuis 2015 chez RTE. Entretien.


Qu’est-ce qui vous a poussé à entamer une démarche culture de sécurité ?


O.F : En 2015, nous avons fait le constat que notre niveau de maîtrise des risques et de gestion des accidents n’était pas satisfaisant.  Nous maîtrisions les aspects techniques mais  étions en retard  sur  la prise en compte des facteurs humains et organisationnels : on ne se posait pas la question de l’impact de l’organisation sur la sécurité et on parlait beaucoup d’erreur humaine. Nous avons considéré que si l’on ne changeait pas d’approche, nos résultats en matière de sécurité ne s’amélioreraient pas. Nous nous sommes rapprochés de l’Icsi à ce moment-là.

 

Par quoi avez-vous commencé ?


O.F : Nous avons décidé de faire un diagnostic culture de sécurité auprès de 8 sites pilotes. 1500 personnes ont répondu au questionnaire et 40 jours d’immersions in situ ont été réalisés afin d'aller au contact du personnel recueillir le témoignage concret de ses pratiques. Nous avons par la suite élargi le dispositif à quelques prestataires de RTE. Les résultats du diagnostic nous ont permis d’appréhender la réalité de la culture de sécurité dans l’entreprise. Il y a des écarts entre ce que nous nous représentions et la réalité du terrain.

 

Comment vous êtes-vous emparés en interne des résultats du diagnostic ?


O.F : Les résultats ont été présentés à la direction de RTE qui avait commencé, de son côté, un diagnostic d’entreprise en vue de réaliser le projet global d’entreprise. Ce qui est intéressant c’est que les résultats de ces deux diagnostics se sont recoupés, notamment sur la nécessité de faire évoluer notre culture d’entreprise, en renforçant par exemple le leadership managérial.  Autre point, l’importance que revêt le service public et notre mission d’assurer à tout moment l’approvisionnement électrique : l’enjeu surdétermine les conditions de réalisation et conduit souvent à s’écarter du prescrit. Nous avons aussi constaté que les opérateurs comme les managers de proximité considéraient qu’en général « ce qui est prescrit complique le boulot ». Nous devons donc repenser notre Système de Management de la Sécurité pour qu’il soit simple et applicable sur le terrain, travailler la confiance, déléguer, nous intéresser aux situations réelles. Aujourd’hui, la direction de RTE s’est emparée des résultats du diagnostic et a intégré un volet sécurité au projet d’entreprise. Nous sommes à présent en phase de déploiement.

 

Concrètement, comment allez-vous structurer votre action ?


O.F : Nous poursuivons le partage des résultats du diagnostic culture de sécurité ainsi que la vision de l’entreprise en matière de sécurité avec les directions opérationnelles de RTE. Cette vision est structurée autour de 5 objectifs :  identifier et  refuser les situations inacceptables, s’appuyer sur les collectifs de travail, développer le leadership des managers en matière de sécurité, décloisonner les métiers et développer une vision transverse de la sécurité, et enfin mieux intégrer et accompagner les prestataires pour maîtriser les risques.

 

Ces 5 objectifs constituent une sorte de ligne directrice, de « colonne vertébrale » et vont guider le déploiement. Chaque direction opérationnelle construira, à partir de là, son volet du programme culture de sécurité en fonction de la réalité de ses activités et de ses risques. Un pilotage stratégique transverse est également mis en place pour veiller à la cohérence d'ensemble, en lien avec le projet d'entreprise. Nous ne voulons pas que la culture de sécurité ne soit qu’une affaire de spécialistes ; il est essentiel pour nous que chaque direction, chaque salarié se sente contributeur  de la construction d'une culture de sécurité intégrée et partagée au sein de RTE et avec nos prestataires.

 

En savoir plus :


RTE, Réseau de Transport d’Électricité, est une entreprise de service. Notre mission fondamentale est d’assurer à tous nos clients l’accès à une alimentation électrique économique, sûre et propre. RTE connecte ses clients par une infrastructure adaptée et leur fournit tous les outils et services qui leur permettent d’en tirer parti pour répondre à leurs besoins, dans un souci d’efficacité économique, de respect de l’environnement et de sécurité d’approvisionnement en énergie. À cet effet, RTE exploite, maintient et développe le réseau à haute et très haute tension. Il est le garant du bon fonctionnement et de la sûreté du système électrique. RTE achemine l’électricité entre les fournisseurs d’électricité (français et européens) et les consommateurs, qu’ils soient distributeurs d’électricité ou industriels directement raccordés au réseau de transport. 105 000 km de lignes comprises entre 63 000 et 400 000 volts et 50 lignes transfrontalières connectent le réseau français à 33 pays européens, offrant ainsi des opportunités d’échanges d’électricité essentiels pour l’optimisation économique du système électrique. RTE emploie 8 500 salariés.