Actualité

» Retour à la liste

Découvrez le cahier « La sécurité, une affaire de professionnels ? »

le 29 novembre 2018

Vous vous posez des questions sur les dispositifs de formation en place dans vos organisations ? Comment aller plus loin ? Comment renouveler votre approche de la formation ? Découvrez le dernier Cahier de la sécurité industrielle publié par la Foncsi « La sécurité, une affaire de professionnels ? » librement téléchargeable sur les sites de l’Icsi et de la Foncsi. Des idées reçues à réinterroger, des pistes de réflexions, des exemples pratiques… Interview de Caroline Kamaté, coordinatrice de l’analyse stratégique de la Foncsi à l’origine de ce document. 

 



Ce Cahier est le résultat de plus d’un an et demi de réflexions et de travail au sein de la Foncsi. Pouvez-vous nous en dire plus ?


C.K. Ce Cahier est l’un des documents publiés à l’issue de l’analyse stratégique de la Foncsi sur le thème « Professionnalisation et sécurité industrielle ». La question de départ que nous ont posés les industriels partenaires de la Foncsi était la suivante : « Les ressources allouées à la formation en sécurité sont de plus en plus importantes. Pourtant, il apparaît que les résultats en sécurité sont encore souvent en deçà des attentes, notamment dans les secteurs ayant déjà atteint un niveau élevé de sécurité. Pourquoi, malgré tous les efforts engagés pour la formation sécurité, y a-t-il encore des accidents ? Comment faire pour progresser ? ». Pendant plus de 18 mois en effet, un groupe de travail de la Foncsi constitué d’autant de chercheurs de l’académie que de l’industrie s’est saisi de cette question et l’a travaillée au prisme des recherches internationales sur le sujet.

 

 

Vous avez travaillé sur les dispositifs de formation professionnels, mais également sur la notion plus générale du professionnalisme. Pourquoi ?


C.K. Quand il y a un accident, l’analyse des causes fait parfois remonter « un manque de professionnalisme » des acteurs : ils n’ont pas su prendre la bonne décision au moment crucial … Il est rapidement apparu dans les discussions qu’il fallait se pencher sur tout ce qui favorise le geste, l’arbitrage professionnel en situation. Qu’est-ce qui « fait » de bons professionnels, capables de prendre les bonnes décisions, de s’adapter en situation dégradée ?

 

 

Justement, vous avez la réponse à cette question ?


C.K. Il y a dans le Cahier plusieurs pistes pour y répondre. Ce qui me parait important de souligner, c’est qu’il existe au moins deux approches, qui sont complémentaires et qu’il convient d’articuler. D’une part, vous avez les dispositifs de formation dits « classiques », qui sont bien sûr nécessaires… mais pas suffisants. Et vous avez, d’autre part, des pratiques, des dispositifs qui, en soi, ne sont pas identifiés dans les organisations comme des dispositifs de formation, mais qui contribuent significativement à la formation de professionnels attentifs à la sécurité. C’est le cas par exemple des « espaces de débats sur le travail ». Ces temps de discussion organisés régulièrement dans certaines entreprises permettent aux équipes terrain de faire remonter des situations dangereuses et de trouver collectivement des solutions. C’est une pratique par laquelle chacun progresse grâce à l’expérience du groupe. C’est un formidable outil de formation qui ne dit pas son nom finalement !



Vous proposez dans le Cahier plusieurs pistes opérationnelles pour repenser les dispositifs de formation traditionnels. Pouvez-vous donner quelques exemples ?


C.K. Juste pour vous donner envie d’en savoir plus ! Nous présentons des méthodes de formation beaucoup plus centrées sur l’expérimentation, la mise en situation et l’immersion dans le réel… que sur la diffusion et l’accumulation de savoirs. Vous y trouverez des exemples concrets parfois bien en place dans des entreprises, parfois expérimentaux, mais qui présentent des approches renouvelées de la formation.

 

Les suites ?

 

La Foncsi poursuit ses travaux, notamment avec un appel à propositions, et finance actuellement 6 équipes de recherche appliquée sur des terrain industriels. Vous pouvez trouver l’ensemble des sujets étudiés sur le site de la Foncsi.

 

 

>> Télécharger le Cahier « La sécurité, une affaire de professionnels ? »