Actualité

» Retour à la liste

Culture de sécurité dans les projets de construction : retour sur le Gec

le 28 septembre 2015

L’Icsi a lancé en octobre 2014 un groupe d’échange intitulé « Culture de sécurité dans les projets de construction ». Il est co-piloté par Amel Sedaoui, membre de l’équipe expertise et accompagnement à l’Icsi, et Marc Girard, responsable formation à l’OPPBTP.

 


Pourquoi cette thématique ?


A.S. Un projet de conception ou de modification d’installation est caractérisé par de nombreux enjeux en matière de sécurité. Les chantiers de construction ont d’ailleurs une proportion élevée d’accidents malgré les efforts mis en œuvre dans ce secteur. Très concrètement, quand vous construisez une usine ou que vous installez une plateforme pétrolière, vous devez gérer de nombreux prestataires qui n’ont pas forcément les mêmes niveaux de maturités en matière de sécurité. Vous avez également un planning et un budget à respecter, une complexité des activités qui font des chantiers de constructions des projets à hauts risques.

 

Quel objectif vous êtes-vous fixé  et quel est l’état d’avancement de vos travaux ?


A.S. Le groupe d’échange souhaite définir les propriétés idéales d'une culture de sécurité performante dans le contexte d’un projet de construction. Nous avons commencé un état des lieux des pratiques en matière de maîtrise des risques. Nous recensons les différentes expériences et bonnes pratiques des membres du groupe d’échange grâce à de nombreux témoignages.

Engie a par exemple apporté un témoignage autour de la construction d’une usine destinée à transformer de la biomasse (déchets organiques, végétaux, alimentaires, agricoles ou industriels) en biogaz, le biométhane. De nombreux enjeux de sécurité entrent en ligne de compte dans la mise en place d’un tel projet : valider les choix technologiques, sélectionner des prestataires attentifs aux enjeux HSE, définir des règles sur le chantier, mettre en place des normes et procédures, etc… Bouygues bâtiment habitat social, RTE et Total ont également apporté leur contribution et les témoignages se poursuivent.

 

Quel est le résultat attendu de ce travail collectif ?


A.S. Cela nous permettra de capitaliser sur les expériences et bonnes pratiques des membres participants pour rédiger un document  de type « état de l’art »  dans la collection Les Cahiers de la sécurité industrielle. Ce document visera à proposer un modèle de la culture de sécurité adaptée aux projets de construction et à leurs contextes particuliers ainsi qu’une méthode pour la construire.