Actualité

» Retour à la liste

2020 : nouveau plan stratégique et grands projets de l'Icsi

le 4 février 2020

La nouvelle année est arrivée pour l’Icsi, avec un nouveau plan stratégique 2020-2024 et des grands projets à lancer et mener dès cette année. Découverte de cette nouvelle feuille de route avec Ivan Boissières, directeur général de l’Institut.

 



Le conseil d’administration de l’Icsi a validé le nouveau plan stratégique. Pouvez-vous nous en dévoiler les grands axes ?



Ivan Boissières : Bien sûr. Le nouveau plan stratégique couvre les 5 prochaines années (2020-2024) et a pour ambition de mobiliser une communauté plurielle pour prévenir les accidents les plus graves, et préparer la culture de sécurité du futur. C’est un vaste chantier, nous le savons ! Pour atteindre cet objectif, en équipe et avec nos adhérents, nous avons fixé 3 axes de développement.
Le premier est de « Cultiver notre identité : une association au service d’une communauté plurielle ». L’échange et le partage de bonnes pratiques sont l’ADN de l’Icsi. Ils ne sont possibles et réellement utiles qu’avec la participation de l’ensemble des parties prenantes de la sécurité. L’Icsi doit donc veiller à développer et à animer sa communauté, à diversifier les partenaires industriels et à redynamiser les actions d’intérêt général en particulier auprès des organisations syndicales, des collectivités, des universités / grandes écoles et des associations.

 

Le deuxième axe illustre notre volonté d’ « Être à la pointe de l’innovation et [d’] aller vers plus d’opérationnalisation ». En effet, nous sommes beaucoup sollicités pour développer des outils opérationnels, pour la prévention des accidents les plus graves par exemple. De plus, nous souhaitons aussi continuer à innover et nous tourner vers l’avenir en devenant le partenaire sécurité de l’industrie du futur. Nous avions déjà commencé en utilisant la transformation digitale comme levier de développement de la culture de sécurité à travers des solutions e-learning comme la Safety Academy et la Safety Education ; nos adhérents nous demandent de poursuivre sur d’autres sujets (safety et big data, réalité virtuelle pour les risques majeurs, lien sécurité et sûreté, etc.).

 

Enfin, le troisième axe est de « S’organiser pour accompagner le développement ». Cette organisation est nécessaire pour répondre aux enjeux de croissance, de structure, de pilotage et d’attractivité de l’Icsi. Notre association grandit – c’est une chance – ; nous devons maîtriser cette croissance et cibler notre développement, notamment à l’international avec par exemple la stabilisation de notre succursale en Amérique latine.



Le programme est ambitieux. Quels seront les projets lancés cette année ?


IB. : Nous allons lancer des projets pour chacun des 3 axes de notre plan stratégique. Tout d’abord, un nouveau site Internet verra le jour cette année. Plus moderne, il accompagnera la nouvelle stratégie et sera la vitrine de notre association et des idées qu’elle promeut. Ce site Internet permettra également de clarifier et de valoriser l’offre. Concernant l’animation de notre communauté – et notamment des adhérents non-industriels auprès desquels nous souhaitons être de plus en plus présents –, un nouveau groupe d’échange sur les processus d’alerte va être lancé avec l’association Amaris (Association nationale des collectivités pour la maîtrise des risques technologiques majeurs). Nous travaillons également étroitement avec le réseau Mase pour développer et mettre à disposition dès le 1er trimestre des ressources pour les TPE et PME.

 

L’opérationnalisation sera elle aussi dès 2020 au cœur de nos efforts, avec le développement d’outils pratiques pour la prévention des accidents les plus graves ; et nous allons préparer une nouvelle campagne – avec le développement de concepts, la mise au point d’outils et la création d’une leçon e-learning – sur le leadership et la culture juste.

 

Enfin, l’année 2020 est la première du nouveau plan stratégique – donc une année de transition –, avec de surcroît un nouveau comité de direction et une nouvelle organisation interne. Il est certain que cette année nous permettra d’éprouver notre nouveau plan stratégique et l’organisation que nous avons mise en place pour le déployer. Le challenge est grand mais l’équipe est motivée.



L’Icsi travaille étroitement avec la Fondation de recherche Foncsi depuis de nombreuses années. Quelles seront les ponts en 2020 entre vos deux organismes ?


IB. : Depuis l’an passé, une petite équipe Icsi-Foncsi travaille avec GRDF sur un pilote sur les « Briefings/Debriefings résilients ». Des outils sont en cours de développement et verront le jour très bientôt. Par ailleurs, une conférence sur les FOH est également prévue le 10 juillet prochain. La Foncsi y présentera les résultats de son analyse stratégique sur la « Mise en place des FOH dans les entreprises » ; et ce sera l’occasion pour l’Icsi de remobiliser le groupe d’échange historique sur ce thème.
Cette collaboration avec la Fondation de recherche nous tient à cœur. Elle contribue à nourrir l’Icsi de nouvelles idées issues de la recherche. Aussi, nous participons à chacune des analyses stratégiques que la Foncsi mène, et nous continuerons à le faire avec les 3 analyses stratégiques prévues cette année : « Donneurs d’ordre et contractants », « Opérateur du futur » et « Contrôleur-contrôlé ».

 

 

Un dernier mot pour lancer cette nouvelle année ?


IB. :  Oui, pour nos adhérents. Je voudrais leur rappeler que ces nouveaux projets, ce nouveau plan stratégique, ont été mis en place grâce à eux et pour eux. Avec l’enquête de perception réalisée en 2018, les discussions lors des instances et les ateliers en assemblée générale, nous avons élaboré un plan stratégique pour répondre au mieux à leurs besoins. L’Icsi est une association au service de ses adhérents, et nous devons avoir toujours à l’esprit de remplir nos missions pour faire progresser ensemble la culture de sécurité. Merci à chacun de nos membres pour son implication et sa volonté de travailler collectivement à ces beaux projets. A très bientôt et belle année 2020.