Les collectifs, une dimension fondamentale de la culture de sécurité

Conférence du 30 septembre 2015

INTRODUCTION

Ivan Boissières
Directeur général, Icsi


POURQUOI LA VITALITE DES COLLECTIFS EST UNE CONDITION DE LA SECURITE ?

François Daniellou
Ergonome, directeur scientifique de la Foncsi et de l'Icsi

> Télécharger le support de présentation


SECURITE AU TRAVAIL ET COLLECTIFS, les équipes de travail dans l'industrie à haut risque

Gwenaële Rot
Sociologue du travail et des organisations, Sciences Po Paris
François Vatin
Sociologue, université de Paris Ouest


LE COLLECTIF OU LES CONDITIONS PREALABLES A LA MISE EN TRAVAIL

Damien Cru
Préventeur, AOSST (Approche organisationnelle de la sûreté et de la santé au travail)

> Télécharger le support de présentation


L'EXPERIENCE DU TEAM RESOURCE MANAGEMENT (TRM)

Véronique Alès
Aviation civile


LES ESPACES DE DEBAT SUR LE TRAVAIL

Nicolas Touché
ERDF Pays de la Loire

> Télécharger le support de présentation


Edito


Amorçons une réflexion sur la place des collectifs dans le développement de la culture de sécurité. Parler de culture de sécurité intégrée, c'est parler de pratiques et de convictions partagées, répétées et convergentes. La dimension collective est donc présente d'emblée.

Les collectifs concernés sont nombreux : collectifs de métiers, collaboration de métiers différents, collectifs d'encadrement. Certaines organisations se méfient des collectifs, craignant une dynamique corporatiste. Mais la mise à mal d'un collectif par la démographie, les évolutions organisationnelles ou technologiques, la sous-traitance, est souvent l'affaiblissement d'une barrière en matière de sécurité industrielle.

Par ailleurs, la vitalité d'un collectif et sa contribution à la sécurité ne sont jamais gagnées. Comment favoriser la constitution, dans chaque collectif et entre les collectifs, de débats contribuant à une meilleure sécurité industrielle ? Comment, dans une démarche d'évolution vers une culture de sécurité intégrée, favoriser l'émergence de nouveaux collectifs, assurant la prise en compte d'une diversité de points de vue, vitaux pour la sécurité industrielle ?

François Daniellou
Directeur scientifique de l'Icsi et de la Foncsi