Culture sécurité dans les projets de construction

Le chantier de construction, un secteur à haut risque



Les enjeux de sécurité dans les projets de construction représentent une préoccupation constante pour l'entreprise qui investit dans un projet de conception ou de modification d'installations, et particulièrement pour les équipes du projet.

Malgré les efforts importants des parties prenantes (industriels, institutions, chercheurs, collectivités locales, organisations syndicales) pour améliorer la sécurité dans les chantiers, ce secteur se caractérise souvent par la proportion élevée d'accidents. Ces initiatives diverses et multiples visent non seulement à prévenir les accidents pendant le déroulement du chantier mais également la prévention de futurs accidents qui peuvent survenir, en cours d'utilisation de la dite installation, à cause d'un défaut de construction.

La question d'inscrire les activités de projet de construction dans une démarche « culture de sécurité » s'est vite posée par les membres de l'Icsi, confrontés à la problématique de gestion de la sécurité dans les chantiers de construction.


Les problématiques du secteur



L'expérience a montré que le contexte du déroulement d'un chantier de construction a des spécificités très marquées par une affluence massive d'entreprises extérieures intervenantes, de cultures et de maturités différentes en matière de sécurité et ce dans une durée limitée dans le temps qui peut varier de quelques semaines à quelques années. S'ajoute à ce contexte, la complexité des activités de construction fortement soumises à des enjeux budgétaires et de planning.


Philosophie du groupe d'échange



Les objectifs que se fixe ce groupe d'échange visent à :

- cadrer le contexte de déroulement d'un projet de construction ;
- identifier les leviers et freins potentiels pour le déploiement d'une démarche d'amélioration de la culture de sécurité partagée par tous les intervenants dans un projet de construction ;
- capitaliser les pratiques engagées par les membres participants, leurs facteurs de succès et d'échecs

et ce afin de décrire les dimensions de la culture de sécurité que l'on estime adaptée à un projet de construction ainsi que la méthodologie de déploiement de cette culture de sécurité de manière à favoriser la maitrise des risques dans les projets de construction.




Une approche pragmatique

"L'approche adoptée par ce GEc se veut aussi pragmatique que possible afin de répondre aux attentes concrètes des parties prenantes du secteur de la construction. Capitaliser sur les expériences et bonnes pratiques pour réaliser un document de type « état de l'art » dans la collection Les Cahiers de la sécurité industrielle, sera le résultat de notre travail collectif."

Amel Sedaoui
Copilote du groupe d'échange